aerobie-anaérobie

Les 3 différentes filières énergétiques utilisées pendant l’effort

Les filières énergétiques sont les modes d’utilisation de l’énergie qui permettent aux muscles de se contracter au cours d’un effort. En fonction du type d’effort fourni, les filières énergétiques peuvent s’actionner de manière simultanée ou se chevaucher.

Il existe 3 différentes filières énergétiques :

– La filière aérobie
– La filière anaérobie lactique
– La filière anaérobie alactique

Ces 3 filières se distinguent par l’intervention ou non de l’oxygène et la présence ou non d’acide lactique.

La filière aérobie

• C’est la filière utilisée pour les efforts de faible intensité, comme par exemple les épreuves d’endurance. Elle se déclenche, en moyenne, après 3 minutes d’efforts.
• Lorsque la filière aérobie s’enclenche, les glucides et les lipides présents dans le corps vont être utilisés en tant que carburant pour produire de l’énergie. La réaction chimique permettant cette production d’énergie ne peut se faire qu’en présence d’oxygène qui sera apporté par voie respiratoire.
• La durée de récupération après une sollicitation maximale de cette filière est de 24 à 48 h.
• Exemples d’activité pendant lesquelles la filière aérobie va s’enclencher : marathon, cyclisme, triathlon, etc.

La filière anaérobie lactique

• C’est la filière utilisée pour fournir de l’énergie aux muscles lors d’efforts réalisés au maximum de ses possibilités physiques (vitesse, sprint long et résistance). Généralement, la filière anaérobie lactique permet de soutenir des efforts d’une durée allant de 30 secondes à 3 minutes.
• Lorsque la filière anaérobie lactique s’enclenche une réaction chimique complexe va se produire à partir du glucose présent dans le sang (glycolyse). Cette transformation se réalise sans oxygène et produit de l’acide lactique.
• La durée de récupération après une sollicitation maximale de cette filière est de 1 à 2 h.
• Exemples d’activité pendant lesquelles la filière anaérobie lactique va s’enclencher : sport de combat, sports collectifs (football, handball, rugby, etc.), demi-fond (course entre 800m et 3000m), etc.

La filière anaérobie alactique

• C’est la filière utilisée lors des efforts brefs mais intenses (explosivité, puissance, force et vitesse). Elle permet de fournir aux muscles l’énergie nécessaire pour effectuer des efforts d’intensité élevée. Cependant, avec cette filière, l’énergie produite s’épuise en moins de 10 secondes.
La créatine phosphate est une molécule riche en énergie qui est présente en très petite quantité dans les muscles. Lorsque la filière anaérobie alactique est enclenchée, une réaction chimique va se produire à partir de cette molécule pour pouvoir créer rapidement de l’énergie. Cette transformation se réalise sans oxygène et ne produit pas d’acide lactique.
• La durée de récupération après une sollicitation maximale de cette filière est de 6 à 8 min.
• Exemples d’activité pendant lesquelles la filière anaérobie alactique va s’enclencher : sprint (pour la natation, le cyclisme, la course, …), lancer (poids, javelot, …), saut (hauteur, longueur, …), musculation , etc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *