Sauna apres sport 2

Le sauna après le sport : risques et bienfaits

Le sauna est une petite cabane en bois dans laquelle on peut profiter d’une chaleur sèche qui varie entre 70°C et 100°C. Il trouve son origine dans les pays nordiques notamment la Finlande qui est le pays de référence lorsqu’on parle de ce sujet. Si vous aussi vous appréciez la chaleur du sauna, vous aller être content d’apprendre les bienfaits que ça pourra vous apporter après une séance de sport. D’ailleurs de plus en plus de centre de remise en forme proposent des espaces dédiés aux saunas. Mais, il y a tout de même certains points de vigilance qui doivent être présentés.
Voyons donc ce que peut apporter le sauna comme bienfaits après une séance de sport et les précautions qui doivent être prises. 

 

Le sauna améliore l’endurance 

Des recherches ayant été publié dans la revue scientifique Journal of Science and Medicine in Sport ont montré que la pratique du sauna après un entrainement améliore l’endurance des coureurs. Les chercheurs suggèrent que cela est dû à l’augmentation du volume de sang qui circule dans le corps. Les résultats de la recherche ont mis en évidence que les coureurs qui ont pratiqué des séances de sauna de 30 minutes après l’entrainement, à raison de 2 fois par semaine sur une période de 3 semaines, étaient capables de courir jusqu’à 32% plus longtemps avant de ressentir de la fatigue par rapport aux coureurs n’ayant pas bénéficier de séances de sauna après leurs entrainements. 

Des résultats similaires ont été observé chez les cyclistes. Le sauna après l’entrainement augmente le volume de plasma sanguin des athlètes et cela est un bon témoin de performance en endurance. 

Comme vous devez le savoir, faire du sport augmente la température du corps. Et lorsque vous débutez de nouveaux exercices ou de nouveaux entrainements, vous allez sans doute vous sentir fatigué plus rapidement. Cependant, peu à peu, au fur et à mesure que vous vous habituez aux efforts, votre capacité à vous adapter à la température de votre corps se fait plus facilement et la régulation de la température de votre corps se fait plus aisément. Donc, il est possible d’utiliser le sauna comme un outil de travail qui vous permettra de vous adapter à ces changements thermiques. C’est-ce qui vous permettra à vous sentir plus relâché pour réaliser des efforts en aérobie. (voir par ailleurs : les 3 filières énergétiques utilisées pendant l’effort).                                                    

 

Le sauna favorise la croissance des muscles 

Pour les messieurs mais aussi les mesdames qui aiment exposer leur muscle. Ceci peut être une bonne nouvelle pour vous. En effet, les sessions de sauna provoquent la libération de ce qu’on appelle les protéines de choc thermique (qui sont des protéines libérées par le corps sous l’effet de la chaleur). Une étude conduite sur des rats, a démontré que les traitements par le chaud provoque une libération des protéines de choc thermique. De ce fait, les rats qui ont reçu le traitement ont été capables de régénérer encore plus de muscle qu’au début de l’expérience que le groupe de rat n’ayant pas subi ce même traitement. 

De plus, des chercheurs finlandais ont découvert que la pratique du sauna pourrait améliorer le niveau d’hormone de croissance produit par le corps. L’hormone de croissance est un sujet sur lequel il reste encore pas mal de mystère pour les scientifiques, mais ce que l’on sait de cette hormone, est qu’elle joue un rôle important sur la croissance, la réparation des tissus notamment la synthèse des protéines dans les muscles. 

 

Le sauna ne réduit pas forcément les courbatures  

Aller au sauna après une séance d’entrainement ne vous fera pas nécessairement récupérer plus rapidement. Il y a vraiment peu d’évidence scientifique sur le fait que le sauna permet de réduire les courbatures qui surviennent généralement entre 24h et 72h après l’effort. 
C’est sans doute parce que les courbatures sont difficiles à étudier. Dans tous les  cas, même si cela peut aider à se sentir mieux temporairement, ce n’est pas ce qui réduira drastiquement vos douleurs d’après entrainement.  

D’ailleurs pas mal d’experts s’accorde sur le fait que les traitements des courbatures par le froid (comme par exemple les poches de glaces) sont en général plus efficace que ceux faisant appel au chaud, qui sont quant à eux davantage réservé aux blessures plus anciennes, aux douleurs musculaires chroniques ou aux articulations douloureuses. 

 

 Sauna et rythme cardiaque 

Certains experts recommandent de ne pas faire de sauna après une séance d’entrainement intensif au motif que pour récupérer après un exercice, le rythme cardiaque doit retrouver un rythme normal. Or, en restant dans un sauna plus de 5 minutes votre rythme va continuer à rester élevé. Cela va donc simplement contribuer à retarder le processus de récupération. 

Il est d’ailleurs même plutôt recommandé de passer quelques petites minutes dans un sauna avant d’entamer une séance de sport plutôt qu’après car cela accélère l’échauffement et détend les muscles. 

Toutefois, ce qui compte avant de se rendre dans un sauna est de faire le plein de fluide. Il est important d’être bien hydraté en amont donc prévoyez les bouteilles d’eau. 

 

Pour résumer, la pratique du sauna après le sport peut avoir des effets bénéfiques sur vos performances physiques et peut améliorer votre bien-être. Toutefois, il vaut mieux éviter de s’y rendre tout de suite après un entrainement intensif. Le mieux est de laisser passer une demi-heure et de penser à bien s’hydrater.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *